bcgr_left

bcgr_left

 

 

Depuis sa création en 2015,

plusieurs artistes ont rejoint Sitar De Lune au fil des années...

 

 

 

Musicien et compositeur Gwen M a participé à de nombreux projets musicaux notamment en France, Inde et en Grande-Bretagne .
De la musique classique traditionnelle et indienne aux musiques gitanes il partage son art avec des artistes venant aussi bien de la scène jazz que classique.
De formation classique (guitare) il part à l'age de 19 ans étudier le sitar à Jaïpur (Rajasthan) aux côtés du Docteur Geetsudha Pareek avec qui il continue de se perfectionner au fil des années.
Actuellement musicien et compositeur de Sitar de Lune , il met son art au service du mouvement, du corps et de la voix.

 

 

 

 

 

   
Kamel BALA, a pour spécialité les percussions orientales : Darbouka, Bendir, Duf. Français d’origine algérienne, il a été bercé depuis sa plus jeune enfance par des musiques très variées, Égyptiennes et orientales grâce aux films que la télévision d’état proposait. Étant Chaoui, il a grandit dans le folklore régionale. Proche de la Tunisie, les rythmes de ce pays ne lui étaient pas inconnus. Le Raï a accompagné son adolescence. Son retour en France lui a rapidement donné le goût de fusionner les musiques et d’explorer de nouveaux horizons. Il a côtoyé « NASSERDINE » dont sa spécialité est la musique classique arabo andalouse ainsi que Faruk SARSA, grand percussionniste égyptien. Il a aussi suivi plusieurs stages avec AMAR CHAOUI, percussionniste de renommée parisienne qui accompagne à la scène Yaël ZARCA (danseuse orientale). Il joue dans le groupe « Vent d’orient » (musique orientale) ainsi que « Maghré – Cumbia » (métissage de musique Latino et orientale) Il accompagne des danseuses et des cours de danse orientale.
   
Charlie RENON est un jeune musicien autodidacte de 27 ans. Multi-instrumentiste, chanteur et danseur, il commence la pratique du violoncelle à 18 ans après cinq ans de guitare. A 22 ans, après avoir validé une licence d’Arts du Spectacle, il décide de vivre de la musique à travers un voyage de deux ans au sein du groupe de musique de rue Pan’Gaya. A la fin de cette expérience, il s’installe à Toulouse afin de devenir musicien professionnel. Aujourd’hui il fait partie de quatre projets très différents axés principalement autour de musiques du monde : Sitar de Lune (musique du monde) l’Orchestre de Poche (musique argentine symphonique) les Serruriers Noirs (Ska-Punk) les Jongleurs de Bal (musique trad').
   
Lionel a 18 ans lorsqu'il s'envole vers le sous-continent indien. Il est alors un musicien touche-à-tout à l'héritage jazz. En 2001, une rencontre le foudroie. Il croise à Bénarès une figure reconnue du tabla : Pandit Ishwar Lal Mishra. Ce maître de l'école de Bénarès, lui-même disciple du légendaire Pandit Anokhe Lal Mishra (1914-1958), le guide depuis dans l'apprentissage des tabla. Lionel oscille entre les rives du Gange et celles de la Garonne. À Bénarès, ville qu'il connait comme sa poche de kurta, il initie de mémorables rassemblements de musiciens sous l'arbre de sa maison, lorsqu'il ne prend pas part à la vie quotidienne de son guruji. En France, il contribue à des projets de création (Imnari et Naādir) et accompagne des solistes tels Niladri Kumar (sitar) Rishab Prasanna (flûte bansuri), Imran Khan, Sudhanshu Sharma (chant). Il excelle par ailleurs dans l’enseignement.
   

Kalista commence sa formation en 2009 en danse Bollywood, puis se perfectionne en danse tribal fusion. Artiste circassienne depuis 2010, elle développe son propre style de danse et manipulation d' instruments : fan veils (éventails), balle de contact, buggengs, ailes d'Isis. Le feu étant son élément favori elle danse avec les flammes depuis plus de 15 ans, sur différents supports : mains de feu, éventails, swings, hula hoop, doigts de feu, double bâtons et cordes. Egalement artiste aérienne depuis 2014, elle danse dans les airs sur un tissu aérien, suspendu à plus de 5 mètres de hauteur et vous emporte dans son univers de rêve et de voltige.

bcgr_right

bcgr_right